Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 14:31

Si jamais vous êtes perdu en Amazonie (et qu’il y a une cuisine) (ou un bon feu), et que vous ne trouvez que du Caïman à manger : pas d’inquiétude, c’est succulent !!!!

D’abord il faut trouver un homme beau, grand, fort, pour découper des darnes de Caïman . Attention, la peau est dure et il faut casser l’os central !

P1050569

 

Faites  mariner avec : curcuma, curry, paprika, oignons, citron, ail, concentré de tomate…

P1050570

Faite revenir le tout (longtemps pour faire ramollir la viande, qui sans cela est dure), à feu doux, en arrosant avec  un fumet de poisson, que vous aurez réalisez la veille avec la tête du poisson tigre…

 P1050606

Servir avec des pommes de terre et régalez vous !!!

 

Ps : si vous n’avez pas de Caïman, vous pouvez toujours vous rabattre sur un Aimara, ou un Piranha, c’est super bon…

P1050564

 

 Heu non, faut pas manger ce serpent, c’est un grage grand carreau et il y très très méchant !

P1050618

Repost 0
Published by loloatraverslemonde.over-blog.com - dans Guyane 2010
commenter cet article
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 17:58

Il est né, au fin fond de l'Amazonie, dans un des derniers villages amérindiens de la Guyane.

Sa maman a attendu que je saute de la pirogue, qui m'emmenait au bout du monde, pour lui donner la vie, et c'est dans mes mains qu'il a attérit.

Un instant magique, ou toute la symbolique de la naissance rejaillie. Une vie de plus, pour un peuple en voie de disparition...

Un enfant qui va grandir au coeur des moeurs et coutumes de ces gens savants de la forêt.

Un adolescent qui jouera dans les vagues du Maroni, avant d'apprendre à manier la pirogue.

Un jeune adulte qui, à son tour, transmettra la vie.

Un ancien qui j'espère portera le Kalimbé, et transmettra son savoir au cours des veillée arrosée de Cachiri.


Petit bonhomme, je te souhaite une belle vie...

 

 

P1050423

Repost 0
Published by loloatraverslemonde.over-blog.com - dans Guyane 2010
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 19:27

Des nouvelles : voila un long poste que vous ne lirez peut être pas jusqu’au bout, mais que j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire, inspirée par le calme d’Antécum pata, (comme j’avais pu l’être il y a quelques années dans les temples bouddhistes d’Asie du sud est). Ressourcée et détendue, je reprends la plume.

 

Un court passage à Maripa Soula.

 

Qu’évoque pour nous « Maripa Soula » ? Certainement pas le petit bourg méconnu pour le métropolitain, qui en réalité existe au beau milieu de la Guyane. Pour moi, Maripa, c’était avant tout un rêve d’enfant, un rêve de « bout du monde », des mes 10 ans, cela représentait l’inaccessible, l’invivable. Un nom exotique ou se mêlent des images de foret, de grandiose, un soupçon d’indien et une pincée de fleuve.

 

 

J’y suis allée à Maripasoula, et je vais vous raconter cela…

 

P1050404

Tout a commencé, perchée sur une pirogue, au départ de Grand-Santi, quand assommée et languissante, je laissais couler sur ma peau les rayons du soleil. De petites heures paisibles, qui ne laissent comme vue, aux yeux, que l’immense cloison végétale de chaque coté du fleuve, où, sur plusieurs dizaines de mètres de haut s‘entrelacent les verts et les jaunes. Une forêt dense, opaque, qui ne se dévoile pas au voyageur du fleuve. Un mur.

 

Le fleuve semble calme et s’écoule doucement, mais la pirogue ne cesse de contourner des rochers imaginaires pour la touriste que je suis. (Des pointes rocheuses nous menacent juste sous la surface, et les piroguiers s’appliquent à les éviter.)

 

 

Au cours d’un tournant, tout change. Le fleuve laisse percer de balaises cailloux, recouverts de mousse et le rose des salades coumarou. Mes doigts se figent dans le bois de la pirogue : Ca y est ! Les choses sérieuses commencent. Le takariste est aux aguets, il cherche le piège, le pic, l’obstacle ou le danger et guide le motoriste d’un sifflement ou d’un mouvement de bras. Le fleuve a blanchit et mousse même au cœur des tourbillons. Au fils des détours et des contours, nous franchissons en une heure, non sans quelques secousses un des plus gros sauts du Maroni : le CDD.

 

 

Il nous faudra encore 5 Heures de navigation apaisante, sous l’œil attentionné d’un soleil fourbe. Et nous voila : de loin, un château d’eau et des habitations… de prés, le dégradé et la vie classique qui va avec : quelques pécheurs de yaya plongent et remontent leur fil, en espérant attraper les poissons pour la soupe. Une poignée d’enfants jouent dans l’eau, tous nus et tous noirs. Un groupe d’hommes une bière à la main, et légèrement amochés par un trop plein d’alcool quotidien nous regardent décharger le bric à brac de la pirogue. Les femmes, solides et bien charpentées, lavent et relavent vaisselle et linges. Le tout est bercé par les bruits de moteurs, qui s’allument et s’éteignent au grès des arrivées et départs des centaines de pirogues qui accostent ici chaque jour.

pecheur de yaya, degrad maripa

 

Nous y voila, dans ce village du bout du monde de mon enfance. Je le touche du doigt. Son image a changé en moi, depuis que j’entends parler de vols, de violence, de haine et de racisme. Vais-je être déçue, à quoi ressemble vraiment mon rêve?

A l’issu de mon séjour ici je dois dire, qu’il ne s’agit plus du tout d’un village, mais d’une bourgade désorganisée, bruyante et vivante. Une ville étonnante, où les quads énormes doublent une Twingo arrivée là par miracle. Sur la route principale, qui monte sur la colline ensoleillée, il faut rester sur ses gardes : les véhicules, bien qu’une poignée au final, se bousculent et se faufilent.

 

 

Les gens qui me saluent sont tous différents : j’ai enfin approchés ces fameux indiens, qui se déplacent en petite famille : le papa aide l’ainée à marcher, la maman trimballe le dernier dans sa bandoulière. Ils reviennent surement du dispensaire, perché tout la haut.

Ces hommes noirs, grands et forts, qui émettent un drôle de bruit sur mon passage, qui se veut attirant, entre un gargouillis et un sifflement, sont des noirs marrons, essentiellement de l’ethnie des Bonis.

Ces femmes, habillées tout moulant, plus ou moins claires, plus ou moins sveltes sont les brésiliennes. Elles sont arrivées en masse ces dernières années, avec leur compagnons les orpailleurs. Ca je ne m’y attendais pas, il y a tellement de brésiliens ici. L’orpaillage, ça carbure, et ces hommes, sans foi, ni loi sont bien présents, et sont dorénavant à prendre en compte dans la population guyanaise.

Tous ces gens, de toutes les couleurs, aux multiples langages, éduqués sous des cultures différentes, je les ai côtoyés pendant 6 semaines. Et quelle richesse ! Quelle leçon pour nos préjugés et nos principes !

Maripa Soula, sa force? C’est ce melting pot, qui fatigue les oreilles et épate les yeux.

Au fil de mon séjour ici je me suis enfoncée encore plus loin, chez les indiens, je vous raconterai aussi.

 

 

Merci aux gens de Maripa, d’avoir préservé mon rêve : oui ce lieu haut en couleur est fantastique et mérite le détour. Au cours de mon séjour ici, vous m’avez offert de bons fous rires, des crises de nerfs, et des larmes d’émotions

.

 guyane 027

Une équipe d’infirmiers et d’infirmières dynamiques, pimpantes, vivantse, enrichies par les différences de tous ces professionnels qui débarquent d’Europe, et qui sont si tolérants. Je n’oublie pas les ASH, AS, Médecins, secrétaires, vigiles, qui, malgré les centaines de blancs qui passent ici, ont sympathisé avec la sage-femme de passage. Merci de m’avoir fait confiance, et je n’ai qu’un seul souhait, être à nouveau parmi vous dans quelques mois !

Quoi qu’il en soit je pars d’ici, la boule au ventre et la larme à l’œil. Fière du chemin accompli, fière d’aller au bout de mes rêves, émue par ces rencontres qu’elles soient culturelles, linguistiques, culinaires et professionnelles.

A bientôt pour de nouvelles aventures, je ne sais où, je ne sais quand…

 

Repost 0
Published by lolo - dans Guyane 2010
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 19:37


Coucou a tous..
 
Voila une semaine qui est passée vite, trés vite.... je suis arrivée a Grand santi aprés 7h de pirogue (ce qui est trés rapide), mais sous la pluie. Dans la pirogue, 3 mamans fraichement accouchées qui reviennent au village avec leurs petits.
 
Arrivée à grand santi, l'infirmière d'astreindre, Marielle, est venue m'accueillir, aujourd'hui c'est férié (les jours gras, pour carnaval), le village est vide. On empreinte ensemble la seule voiture du village, pour acheminer tout mon matériel vers mon appartement.
Ce petit appart  est charmant: une grande cuisine à peu prés équipée, et une grande chambre. un coin salle de bain/WC et une terrasse grillagée. Le seul défaut c'est le bar à reggae ( et vous savez tous à quel point j'adore ça) qui crache sa musique à fond les ballons de 7h du mat a 3h du mat. Une petite discussion hier soir avec le type, j'espère que cela va se calmer.. sinon ca sera les gendarmes... C'est un problème dans le village, ya des espèces de bars dans ce genre partout, avec les baffles énormes et ils font des concours de' bruit... (en plus ya jamais personne dedans!)
 
Le soir je rencontre les autres infirmières: élodie et emma. Elles sont toutes les 3 charmantes. il en manque 2 qui sont en, vacances: anne et sandrine.
Chloé, médecin coté pmi est venue me faire un coucou pendant que je m'installais: on va s'entendre niquel.
 
Premier jour au travail: consultation de grossesse avec chloé, afin de comprendre l'administratif: quand prévoit on la pirogue, quand peut -on faire des prises de sang, quels jours les bilans peuvent-ils être acheminés... Allez clin d'oeil aux sages femmes: j'ai vu un utérus quadricicatriciel  avec 2 crises d'éclampsie dans ses antécedents. 28 SA. Elle commence ses oedèmes, je vais la faire revenir 2 fois par semaines pour surveiller et des que la tension monte: zooo la pirogue direction l'hôpital. ca vous parait bien?
Lesfermmes ne parlent pas du tout français et je fais toutes mes consult en takitaki, avec quelques trous de temps en temps. L'ash m'aide bien quand je suis en détresse...
 
J'ai passé les jours suivant a vider, déblayer laver encore et encore le local qui va me servir de bureau. Aujourd'hui enfin ca commence a ressembler a quelque chose, et c'est franchement bien! il me manque un peu de materiel, mais l'essentiel est la , mon bureau est super beau, spacieux: promis je fais une photo pour vous l'envoyer!
 
Je m'entend super bien avec chloé, le médecin de pmi, je lui est exposé pleins de projets et elle est partante. E, gros ma semaine va ressembler a ca:
- lundi: suivi de grossesse 
- mardi: prépa (trés demandées par quelques metro et créoles enceintes sur le village) et reeduc
- mercredi: suivi des grossesses pathologiques.
- jeudi: permanence au collège: intervention dans toutes les classes et permanence dans un bureau: dépistage mst, distribution de pilule, encouragement a venir au dispensaire pour les frottis... et puis je profiterai des temps d'attente entre les gamines pour monter mes actions de prévention
-vendredi: consult post natale et TP associé sur la prépa des bib (education a la non utilisation des farines...)
 
Un moment me sera nécessaire pour un peu d'epidemio: je vais reprendre tous les dossiers pour faire des stats.
Et tout les jours je recevrai les consult en urgence, et répondrai aux demandes d'ivg.
Les ide sont demandeuse de formation sur l'accueil du nn et mécanique obstétricale (il y a eu 3 accouchements la semaine dernière), je vais donc essayer de proposer quelque chose la dessus.
 
I restera: visites a domiciles et dans les villages alentours, entretien 4eme mois, tour des écoles primaires (ici l'éducation sexuelle doit commencée en CM1!!), et consult de contraception.. on verra avec l'autre sage femme; je vais assurer la contraception (pilule, pose implanon et stérilet)en attendant qu'elle arrive.
 
Quand je suis d'astreindre, les inf viennent me chercher pour  les femmes enceintes qui se présentent "aux urgences" c'est a dire au domicile de l'ide de garde. 
 
Bref je fais mon trou, c'est stimulant de tout mettre en place, de créer, innover et exploiter pleinement mes compétences... c'est cool d'être au beau milieu de la foret, d'aller au boulot en marchant au bord du fleuve sous l'oeil attentif des perroquet ara magnifiques, de lever le bras pour cueillir une mangue, de regarder jouer les enfants, touts nus sous la pluie, de faire du stop auprès du seul quad du village... Bref c'est dépaysant, et pas un boulot de sage-femme comme les autres...
 
Voila un premier mail.. je peux pas vous raconter tout ce qui me viens a l'esprit, il y a tellement de choses... cela sera pour la suite...
Bisous a tous..
 
Lolo
Repost 0
Published by lolo - dans Guyane 2010
commenter cet article
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 19:39

BOn beh voilà, j'ai pas fini d'écrire Mada, mais je vous annonce déja la suite...

P1030161.JPG

Je pars lundi 8 Février 2010 (dans 2 jours, oui oui), pour la Guyane. Enfin j'y reviens quoi...

Si vous lisez les posts précédents, vous verrez que la Guyane, j'ai adoré...

Cette fois ci je pars réaliser mon rêve de petite fille: vivre dans un petit village dans la foret amazonienne.

Je pars vivre à Grand santi, ou je vais exercer mon formidable métier de sage-femme au dispensaire du village. mes missions? contribuer à la sécurité médicale des femmes et des nouveaux né, faire baisser le nombre de grossesses précoces et non désirées...

P1030158.JPG

Je serai à une journée de pirogue au sud de Saint-laurent, et une journée de pirogue au nord de maripasoula. Un hélico peut atterrir le jour.. Il n'y a pas de téléphone (ni fixe, ni mobile), mais internet par le satellite.

Bref une belle aventure m'attend, j'espère.

Quelques photos du villages:

guyane 213.jpg
P1030163.JPG
guyane 249.jpg
guyane 264.jpg
guyane 101.jpg
Voili, voilou, à bientot pour de nouvelles aventures!
Repost 0
Published by lolo - dans Guyane 2010
commenter cet article
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 19:41
VOYAGE A MADAGASCAR
mada.jpg

3 semaines à Mada, de Tuléar à Tana, en super compagnie.

Madagascar est vraiment à porter de bras de Mayotte, il faut donc en profiter!!

Je pars avec Marie, de Tuléar à Tana (la capitale). Marie est d'origine malgache, et c'est dans sa famille que nous seront bien souvent hébergées, une famille extraordinaire par sa gentillesse et son accueil. La vasa que je suis a surpris et étonné... Et moi j'ai adoré!

Je vous emmène donc d'abord aux alentour de Tuléar, le sud, au milieu des dunes, ou nous sommes allées nous reposer avant de faire le périple. Destination le parc national de l'Isalo ensuite, puis Fianarantsoe, Manakara, Ambositra, Antsirabe et Tana.

Les moments forts?

    - Les instants passés dans le monastère où vit l'oncle de Marie, au milieu de ces moines sympathiques et avenants...

    - Le train de Fianar a Manakara, des paysages fantastiques

    - La garde de nuit à la maternité de Fianar

    - Les moments inoubliables dans la campagne, prés de Ambositra (la kamish), où je suis la première blanche à arriver au village...

    - Les marchés de Noël à Tana

Je vais vous raconter tout ça...

    -TULEAR, IFATY: repos dans le sud-       

          Nous arrivons en Avion à Tuléar, et nous ne tardons pas à rejoindre Ifaty, un petit village de pécheurs, devenu très touristique. Par chance nous sommes en période creuse...

P1010647.JPG
Pour rejoindre Ifaty, le taxi brousse, qui nous fait l'honneur de pousser dans de sable...
P1010648.JPG
Nous arrivons dans un petit hôtel bien sympathique, pour 2 nuits de repos. le soir venu, coucher de soleil...
DSCF5355.JPG
DSCF5372.JPG
DSCF5336.JPG
Quelques petites excusions organisées, en pirogue à balancier d'abord:P1010671.JPG
 PMT ou je me fais bouffer par un petit con de poisson noir trés agressif, pour le plaisir de tous les autres qui se marrent!!!
P1010708.JPG
Puis charrette à Zébu à la découverte des baobabs de formes diverses et variées.
P1010732.JPG
              
P1010725.JPG
P1010741.JPG
 
 
-Sur la route du sud, direction Ronohira, parc de l'isalo-    
Comme vous le voyez, c'est impressionnant de voir cette route, toute droite, sur des centaines de km, une route qui traverse des paysages variés: le désert, la savane... P1010776.JPGDSCF5464.JPG Et puis quelques villes etonnates: des villes champignons, qui ont poussé dans les années 90, autour des mines de pierre précieuses
DSCF5462.JPG
DSCF5453.JPG
Nous arrivons tout à coup auprés du parc de l'isalo, les paysages changent... c'est étonnant...
DSCF5482.JPG
P1010806.JPG
Nous trouvons notre guide,Raun, , pour partir une journée, visiter ces canyons, c'est absolument grandiose, c'est calme, apaisant, magnifique.
P1010837.JPG
 
P1010834.JPG
Nous profitons de point d'eaux magnifiques pour des petits rafraichissements.
P1010855.JPG
P1010893.JPG
 
les maki cata viennent nous saluer.
DSCF5528.JPG
 Une superbe journée au coeur de cette nature, ma foie, étonnante...
Le lendemain nous reprenons la route. nous ne tardons pas à croiser des dizaines d'énormes troupeaux de zébus, qui partent à la capitale (700km!), pour le grand marché. nous en croiserons tout le long de notre périple.
DSCF5510.JPG
Les paysages sont magnifiques...
DSCF5514.JPG
Aprés une escale à Ambalavao, nous rejoignons Fianarantsoe pour une nuit chez la tante de Marie. une dame charmante!
DSCF5563.JPG
DSCF5571.JPG
 
 
Le Train: Fianarantsoe - Manakara
11h de train, pour rejoindre la côte ouest de Madagascar. ce train date de l'époque coloniale, et circule plusieurs jours par semaine. Les paysages sont fantastiques, mais la déforestation ici est terrible: les chinois exploitent les bois précieux, et c'est un carnage...
DSCF5641.JPG
DSCF5665.JPG
Les premiers arrêts nous semblent séduisants, les petites gares sont trés vivantes et trés animées, les dames et les enfants vendent a manger par les fenêtres, des gâteaux, des fruits, des brochettes, des écrevisses...
DSCF5615.JPG
les enfants demandent des stylos et des bonbons... On voit bien que les touristes français passent par là et distribuent leurs conneries, les enfant maintenant préferent attendre le passage du train et des touristes plutôt que d'aller à l'école... dans le train de telles phrases me font bondir: (texto) "Préparer vos appareil, je vais jeter des sucettes aux enfants, vous aller voir comment ils se jettent dessus!!!"
DSCF5620.JPG
DSCF5643.JPG
Alors, chers touristes, je vous en supplie! Ne jeter pas aux enfants vos "cadeaux", bien sur que les gens ont besoins de pleins de choses, vous pouvez passer par les écoles, les dispensaires, les bonnes soeurs qui sauront délivrer comme il faut tous les objets que vous pourrez leur confier!
DSCF5653.JPG
Cette aventure vaut le coup, rien que les paysages sont fantastiques... C'est long et fatiguant attention! mais tellement dépaysant.. conseil: prendre un billet 3eme classe...
Le canal des Pangalanes
De Manakara nous partons avec un super bonhomme en pirogue vers le canal des pangalanes, nous visitons des villages, nous admirons la plage.. mais impossible de se baigner, les requins sont féroces!
Superbe journée!
DSCF5669.JPG
DSCF5673.JPG
DSCF5681.JPG
Notre chauffeur nous récupère, et c'est en voiture que nous remontons vers Fianarantsoe, pour passer quelques jours avec la famille de Marie.
La plantation de thé
DSCF5706.JPG
Nous nous arrêtons pour visiter la plus grande plantation et usine à thé de Mada.
DSCF5710.JPG
Monastere MarombyDSCF5732.JPG
L'oncle et le cousin de Marie sont moines, et sont au monastère des frères trappistes. nous allons leur rendre visite et passer une nuit.
C'est incroyable, les moines sont absolument adorables et ravis de nous recevoir. ils sont marrants, restent un moment dans notre chambre à papoter.
Le lendemain, visite des caves, et....dégustation à 9h du matin.. qui laisse des traces!!! On a bien rigolé et passé un moment mémorable!
DSCF5742.JPG
P1020191.JPG
Messieurs, merci pour votre accueil.. je n'oublierai jamais cette instant, ou le coeur des moines c'est élevé dans les rizières.. Un moment magique qu'il m'est difficile de retranscrire... tant c'était....émouvant.
Merci!
DSCF5734.JPG
Visite de Fianarantsoe, repas en famille...
DSCF5764.JPGDSCF5758.JPG
DSCF5771.JPG
Garde a la maternité de Fianarantsoe...
Ce soir, nous passons la nuit avec la sage-femme Olivia, de la maternité de Fianar, celle de l'hôpital publique.DSCF5797.JPG
Elle sont 5 à tourner, en garde de 24h. Une seule sage-femme pour la salle de naissance et le service d'hospitalisation...
C'est de la folie, puisque la maternité draine toute la patho du coin...
D'ailleurs les chiffres parlent d'eux meme..
DSCF5789.JPG
J'ai même le droit de faire un accouchement, et de réviser par la même la manoeuvre de Jacquemier!!! ce beau bébé a eu chaud, il a été réanimé difficilement! Elle s'appelle... Lorène!
P1020221.JPG
Ambositra
Partance pour Ambositra, un peu plus au nord. Nous allons chez Anita, une copine d'efance de Marie. une jeune femme charmante, qui habite dans un quartier populaire de la petite ville.

C'est mignon comme tout, on imagine comme cela les maisons du moyen âge: en terre, en bois, le cochon au rez de chaussé, les lavoirs sur la place du quartier, où les dames et nous même allons faire la lessive. La "cabane au fond du jardin" pour la douche (à la casserole), et les feuillets...

Les enfants sont rois!

DSCF5831.JPG
DSCF5834.JPG
Ambositra est connue pour son artisanat, nous partons donc à la rencontre des différents artisans de la ville.
DSCF5865.JPG
Puis une petite balade à travers les rizieres et sur les hauteurs de la ville.
Les dames font la lessive et laissent sécher le linge sur les bordures des cours d'eau. les hommes travaillent dans les rizières: ils les piétinent avec zébus et buffles et repiquent le riz.
DSCF5884.JPG
DSCF5876.JPG
Sur les hauteurs, c'est très joli!
DSCF5888.JPG
Direction, la campagne: petit village a quelques km de Lakamisha
Repost 0
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 19:57

 

               Je voudrai remercier mes amis, amis fidèles et occupés, amis récents, amis nouveaux.. Toutes ces filles qui ont fait partie de ma vie, et qui aujourd'hui ne se rendent pas compte de l'importance qu'elles ont pour moi... Quand on a une vie de bohème, et qu'on rentre au bercail 1 ou 2 fois par an, c'est tellemnt  magique d'avoir des coups de fil des quatre coins de France, des signes d'amitiés qui me sont chers, car j'ai toujours la peur d'être oubliée, moi qui ne suis pas la...

 

Magali, l'amie d'enfance, perdue de vue trop longtemps... et pourtant a qui j'ai pensé si souvent, on a grandie trop loin l'une de l'autre.. Aujourd'hui chacune de notre coté on avance dans nos vies, et pourtant chaque instant partagé est tellement fort en émotion. J'aimerai tellement rattraper toutes ces années perdues... Magali, je te souhaite tout le bonheur possible et mes amitiées à ta famille. J'espère à bientôt, pour de vrai...

 

Marlène, les années colleges les plus déjantées, "une rupture" destructrice et pourtant... on s'était faites une promesse, à 15 ans, en revenant de la patinoire.. tu te rapelles? J'aimerai la tenir...

 

Bérengere, sûrement celle qui me connaît le plus, sans jamais juger, bb donne des nouvelles de temps en temps...

 

Caro, pas beaucoup de points communs, mais toujours en accord... passe un beau voyage..

 

Naomie, la plus belle des sages-femmes que je connaisse... La plus adorable aussi, mais attention, elle a son caractère et c'est ça que j'aime! Une lutteuse tout en douceur, méga bruncheuse du dimanche! je t'adore

 

Anais, on ne pouvais pas se louper, le hasard nous a trop souvent rassemblé! Et quelle aventure avec toi: septembre hein???

 

Les copines de l'école, Marion, marion, Anne, Marjo, Nono et camillou, elles? vous voulez savoir? Elles sont justes extraordinaires, capables de faire 8000km pour venir me voir, elles sont fraîches et marrantes, sérieuses et baroudeuses (parfois), elles sont tops!

 

Chouchou, j'ai peur de repartir en Guyane sans toi, mais comme tu me promet des baroudages parisiens, ça va.. ouf je suis soulagée! La pince sans rire la plus fendante que j'ai j'aimais rencontré!

 

Marie... la malgache mahoraise, un tonne de douceur ou une main de fer? Une fille épatente par sa force de caractère, une volonté incroyable, toujours le sourire. Marie elle se raconte pas, elle se vit!!

 

Une pensée pour Lolo, le frère "cybérique" (ça il adore) et moi je l'adore!

 

Je vous souhaite à tous une trés bonne année 2010!

Repost 0
Published by lolo - dans Mayotte 2009
commenter cet article
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 20:14

Le lagon

DSC01900.JPG

L'le de Mayotte est entoutrée d'un lagon, connue pour etre un des plus beau du monde..

Meme si je ne connais pas les autres, je le crois aisément!

La barrière de coreail protege l'ile des vagues de l'océan indien, et sert de pouponiere pour petits et gros poissons. A quelques metre des plages, les tombants méritent des escales, masque sur le nez, pour se régaler des multitudes de couleurs des poissons et coraux... Et puis entre les 2 des ilots paradisiaques et les cétacés: baleines, dauphions, requins...

C'est vraiment grandiose!!

P1000451.JPG
IMG_1353.JPG
 
les tortues sont trop classes!!
IMG_1282.JPG
IMG_1331.JPG
IMG_1316.JPG
Et je vous parle pas des baleines à bosses, qui viennent dans notre lagon aux eaux chaudes pour se reproduire... papa, maman, bébé, tout le monde est la!
baleineau.jpg
IMG_3743A.jpg
IMG_3587A.jpg
 Les dauphins sont là aussi et ils nous laissent meme nager avec eux...
DSC01837.JPG
DSC01846.JPG
IMG_3887.JPG
 allez pour le plaisr, voila quelques paysages...
Les copines aux ilots du sud
DSC01909.JPG
Escapade aux ilots du nord: choisl, msamboro et sable blanc
DSC01193.JPG
DSCF4293.JPG
DSCF5009.JPG
P1000638.JPG

 

Repost 0
Published by lolo - dans Mayotte 2009
commenter cet article
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 20:13

Les copines à Mayotte

DSC01241.JPG

Un grand moment début Novembre, quand les copines débarquent à Mayotte... Je ne le croyais pas , mais elle l'ont fait!! Elles sont super mes copines, faire 8000 km pour venir me voir (et accessoirement passer des vacances dans un des plus beaux lagons du monde...).

Marion le brune, alias la rigolote, une voyageuse elle aussi, mais pour le tourisme. Sage femme, elle travaille en Ariège.

PB170266.JPG

Anne, toute ebahie par ce premier voyage lointain! et toujours contente!

PB200381.JPG

Marion la blonde, 1000 et 1 tours dans son sac, ou qu'on la mette, quoi qu'on lui fasse faire, elle est à son aisze, jamais fait de palme, c'est pas grave, en 5 minutes c'est réglé, elle est au tombant à matter les poissons, et meme pas peur de rouler à Mayotte quand je suis pas la, Marion toujours le mot gentils, toujours le sourire... merci pour ta bonne humeur!

DSC01234.JPG

Camille, l'investigatrice, mille merci Camille d'avoir motivé les troupes: Camille c'est l'aventurière qui s'ignore!

PB170276.JPG

Je loge les filles dans ma grande maison, les journée passent au fil des visites, baignades, bonnes bouffes et apéro... Je suis tellemnt contente que vous soyez venues me voir!! Mille merci et à la prochaine, ici ou ailleurs!

 

DSC01287.JPG
PB200415.JPG
Devant l'ili blanc, au sud de mayotte, dans les eaux turquoises du lagon, aprés avoir passer 15 min avec les dauphins...
Les filles adoptent la booueni attitude, habillées dans la tenue traditionelle: la Salouva, et allongées, attitude typique la plus adoptée par la population locale..
PB170282.JPG
Repost 0
Published by lolo - dans Mayotte 2009
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 20:16

Parents à Mayotte

Les parents sont venus faire un tour à Mayotte... Je vous laisse découvrie les photos...

DSC02829.JPGC'est d'abors la découverte des makis, ces petits lémuriens endémique à mayotte, trop mignons. ils viennent réclamer des bananes, voler les fruits que vous laissez trainer. Sur les plages, dans la rue, à la maison, ils sont partout et se déplacent en bandes. ils sont protégés, tous le monde les adorent, les parents n'ont pas fait exception!
                                  
DSC02833.JPG
P1000594.JPGDes calins, des lechouille et meme des bisous aux petits lémuriens:
P1000595.JPG
bref, des petits animaux bien mignons, vous l'aurez compris....
Papa découvert les eaux magiques de mayotte, il a nagé avec les tortues, plongé sur les tombants, fait de la barque...
DSC02880.JPG
tel père, tel fille: on est bien dans l'eau!!
P1000645.JPG
papa n'a pas tardé à se faire des potes: les alcolos du village, il nous a bien fait rire!!
DSC02876.JPG
Bref, une semaine, qui est passée à toute vitesse.. papa et maman continuent leur route pour madagascar, et je les rejoindrais dans 2 semaines à la réunion, vous trouverez le récit dans la catégorie: . réunion!
Repost 0
Published by lolo - dans Mayotte 2009
commenter cet article

Présentation

  • : Lolo à travers le monde
  • Lolo à travers le monde
  • : Pour vous raconter mes voyages, pour donner des nouvelles, ou pour aider ceux qui souhaitent partir. Je vous raconterai aussi ma vie de sage-femme N'hésitez pas a me laisser des commentaires et à me contacter
  • Contact

Recherche