Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 00:32

 

P1070851

Les mots seront clairement insiffisants pour retranscrir ici la beaute des paysages que nous avons eu la chance d admirer.

Que dire? Une montagne pelee a 4000m d altitude, qui nous a laissee epoustouflees.

P1070856

P1070887

 

Des vallees, des pics, des canyons, ensables, rocheux, et malgre les difficultees que cela representent, des centaines de terrasses ont ete crees par les incas et sont toujours cultivees aujourd hui. Nous nous sommes promenees au sein d une nature etonnante, comme jamais je n en n  avais vue.

 

Au programme grimpette a flanc de montagne, souffle coupe par l altitude, observation des condors, ces grands rapaces des hauteurs extremes, rencontre avec une population aux coutumes bien preservees et c est des souvenirs plein la tete que nous abordons les rives du fameux lac titicaca...

P1070872

 

Savourez les photos,  bien assis dans votre fauteil, vous ne risquez pas d avoir le mal de l altitude!!!

Repost 0
Published by lolo - dans Perou 2010
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 00:21

Au perou je fais une decouverte voyagissime... vendre et controler des tickets cela fournit un sacre nombre d emplois, et cela suscite pas mal de fou rire...

 

 

D abord il y a le Mr qui vous vend un ticket jaune, au sol en bas du bus... Puis un deuxieme qui vous echange le ticket jaune contre un ticket bleu... ( Ne cherchez pas a comprendre...).

 

Vous montez dans le bus, ticket en main, sous l oeil avertit du controleur a moustache, qui inspecte le fameux ticket...

Et la, bien malheureux touriste que vous etes, vous vous dites, c est bon... je le range, et je peux dormir....

Mal vous en a pris, car la Valse des tickets commence...

 

Dans les 5 minutes vous etes reveille par... le moustachu qui vout s assurer que vous avez toujours le fameux... Boleto...

Bon... on va etre tranquille...

Mais en faite non le mr doit avoir peur de s ennuyer et repasse cette fois avec une feuille, ou il faut remplir son matricule....

OUf.. Tu veux dormir??? mais ce n est pas sans compter le controleur du controleur, qui pour s assurer que le dit controleur a bien fait son travil, repasse verifier que tout le monde est bien assis  a la place sise sur le feuille de controle, puis lors d un ennieme passage que vous avez toujours votre ticket...

 

Une heure est passe, mais vous me l avez pas vu passe, ce qui est sure c est qu au lieu de dormir vous vous etes bien marre, ticket a la main, et vous sortez du bus, non sans remettre le dit ticket au chauffeur du bus....

 

Le bus suivant????

 

La valse recommence et nous... on adore...

 

Repost 0
Published by lolo - dans Perou 2010
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 17:40

 

Un petit message de Camillou, pour vous raconter nos debuts au Perou....

 

P1070559 

 

 

Apres avoir savoure une premiere nuit dans un hotel super, nous avons brievement visite lima.

P1070541

 

         Samedi fin d aprem direction Pisco : une ville poussiereuse et en parti demollie. On a l impression que la ville a ete bombardee,les gravats jonchent les rues, tas de terres, tas de briques. Tout est empoussiere, c est glauque.

Nous avons appris par la suite qu il y avait eu un seisme de 7 sur l echelle de richter  il y a trois ans. Ceci explique cela, nous allons essayer d oublier les gravats.

Dimanche matin, nous embarquons  a 7 heures pour une excurssion en bateau au depart de paracas ( a qq km) et rejoingnons rapidement les iles de balesta. Elles sont nommees les galapagos des pauvres, et ce surnom leur va parfaitement bien: Ce n est pas cher, et c est digne des fameuses iles, dixit Lorene.

Sous un ciel couvert, nous admirons tout d abord une gravure gigantesque dans le desert, qui ressemble a un chandelier et dont personne ne connait veritablement l origine.

Nous decouvrons de magnifique pelicans , piguins, cormorans et autres oiseaux ainsi que des lions de mer et phoques a fourure. eh ....... mmm pas le mal de mer.

P1070586

P1000079

 

Le decor est magnifique on en prend plein les mirettes.  Les appareils photos mitraillent, les photos suivront demain sur le site..( vive lumix qui nous sponsorise toute les 3 sans aucun regret).

Retour ensuite sur terre et direction le parc national de la peninsule de paracas :

Vous ne le saviez pas? et beh nous non plus: La cote peruvienne est digne du Sahara, des deserts gigantesques, rocheux et sableux, absolument aquarellable ( dirait agnes). Nous circulons en mini bus dans le desert, les cotes sont magnifiques ( ocean pacifique), du haut des falaises nous appercevons des dauphins en chasse, arret special touriste dans un boui boui au bord de la plage ( degustations de coquille st jacques).

 

P1000272 

De retour nous nous preparons pour  12h de bus: depart d ICA (glauque) , bus de nuit tres confortable (mm si semi cama .....  nous avons reussi a dormir pas trop mal) et arrivee a Arequipa ( GARE A VOS TICKETS....)

Nous sommes arrivees plus tot que prevu a arequipa, et interpellees par une charmante chicas a le gare routiere nous choisissons son petit hotel proche du centre- ville: un havre de paix au coeur de cette grande ville (766000 hab), nous pouvons prendre une douche chaude , faire un peu de lessive nous poser, vous ecrire ce mail et partir decouvrir la plaza de armas, le monastere de san catalina...... demain depart pour Chivay......

Nous vous embrassons tous


camillou, ( super compagne de voyage de lolo la blogeuse)

 

 

 

Repost 0
Published by lolo - dans Perou 2010
commenter cet article
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 21:31

 Un des plus grands marches d Equateur se deroule ici, et nous avons la chance de pouvoir y assister.

P1070361

 

Levees aux aurores et l estomac bien accroche, c est parti pour le marche aux bestiaux: cochons, lapins, moutons, vaches, volailles, chiens et chats, cochons d inde, tous sont au rendez vous, avec leurs odeurs et leurs cris: ca demenage!!! mais nous on adore, et on se faufile au milieu... Autour les gargotte font des  cochons grilles, les soupes de tripailles...

P1070387

P1070382

 

P1070355

 

P1070356

les gens sont vetus de leurs beaux habits, l un tire un cochon a droite pour le faire monter dans son pique up, les atres attables, ont l air de se regaler, tient au beau milieu il y en a une qui vend des montres, les pieds dans la boue...

Le jour est a peine leve, mais l activite bat son plein, c est un plaisir pour les yeux.

P1070392

 

P1070366

Il est 8h, le marche des fruits et legumes est en train de s installer. les paysans viennent souvent de loin pour vendre leurs produits. les etalages sont haut en couleurs, et en odeurs, mais meilleures cette fois!!! On ne se lasse pas de commenter la taille des choux, l abondance des ananas et des fraises, l odeur des mangues fraiches. ls papilles se dilatent...

 

Nous arrivons doucement aux textiles, ou s entassent les costumes traditionels, les jean levis et baskettes adidas, les chapeaux typiques...

 

Un bien beau marche, tres colore, qui merite largement le detour...

 

Moins joyeux: Anais m a quitte aujour hui pour un long vol a travers l atlantique, une super compagne de voyage, que je vous recommande... a louer aupres de : sa cadre, sa maman et son amoureux....

Merci ma belle d etre toujours de bonne humeur, d avoir supporter mes doutes et  mes raleries sur les pentes toujours trop pentues, merci d avoir ete aussi geniale!!!

Repost 0
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 20:43

C est avec Anais, fraichement arrivee, que je vais pour la premiere fois mettre les pieds sur la fameuse cordillere des andes.

P1070050

 

Pour cela, nous avons effectue la " Boucle de Quilotoa".

 

Tour a tour en bus, en pick up les cheveux au vent, a pied et a cheval, vous entre-apercevons les paysages mythiques de ces montagnes chargees de tant d histoire.

Chunchillan, sicghos, quilotoa, zoumbahua sont les noms bien compliques des petits villages que nous avons traverses.

P1060941

 

Enfin nous decouvrons, ces dames aux cheveux si long et si tresses, avec les tenues typiques...

Nous saluons nos premiers lamas...

Nous soufflons sur les pentes raides a 4000m d altitude...

Nous serrons les fesses, sur le cheval qui marche sur le bord du ravins et refuse de se decaller...

Nous sommes emues devant la beaute de la lagune de Quilotoa, superbe lac au coeur d un cratere volcanique...

Nous sommes gelees au bord de la route a 4h du matin, heure de passage de l unique bus quotidien...

P1070086

P1060935

P1070062

 

Bref une bien belle etape, ou il est possible de partager le quotidien des familles andines, gens braves qui ont une vie bien dure, mais qui sont tellement souriants...

Repost 0
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 17:56

Par quoi commencer ?

 

Le paradis, le paradis...

Les Galápagos: un archipel au cœur de l’océan pacifique, connu pour la diversité de sa faune, à 2h de vol de l’ équateur....

 

J’ai choisi de parcourir l’archipel en bateau, avec le voilier (sans voiles...) l’Angélique. 

 

 (vous retrouverez de nombreuses photos dans l’album photo, (cf à droite)

 

 

P1060798 

Que dire ? que c’était incroyable ? émouvant ? les mots de suffiront pas, je vous laisse donc un aperçu des photos...

 

 

Les lions de mers et phoques à fourrure sont joueurs, et viennent vous mater sous l’eau...

P1060162

P1060206

  P1060143

Galapagos-2010 0704

Galapagos-2010 0706

P1060835

Le pingouin lisse ses plumes et joue la star

P1060739

 

CSC 0361

 

Les tortues sont énormes

P1050996

 

P1060860P1060857

 

 

Les fous à pattes bleues, rouges, et Nazca sont trop drôles

  

P1060635

P1060408

 

P1060440

 

P1060634

Les raies, requins et poissons colorés en tout genre ne sont pas timides...Galapagos-2010 0943

 

Les frégates, sur l'île Genovesa...

P1060520

P1060417

 

Les iguanes terrestres et marins arrivent directs de jurassique parc...

P1060822

 

P1060530

Et puis les paysages....

P1060789

  P1060774

P1060780

 

Et même les crabes ont la classe...P1060499

Pour les données techniques sur la croisière (rubrique conseils aux voyageurs):

 

Je l’ai acheté sur place, auprès de " l’agence équateur voyage passion", située à " l’auberge IN"  à Quito . Le vol également (l’agence prend 40 D sur le prix du vol).

 

J’ai choisi de partir 8 jours en croisière, ce qui me semble être un minimum,  je reste quelques jours de plus sur une des îles: San Cristobal.

 

Le bateau est un ancien baleinier, rénové et magnifique. C’est un voilier à deux mats, mais sans voile.

A l'intérieur tout est en bois: Il y a un grand carré avec deux  tables, où nous prenons les repas et où sont faits les briefings et  8 couchettes doubles, larges et agréables:  Il y a donc 16 passagers, et 7 membres d équipage, plus le guide.

Le premier jour, le guide nous réceptionne, puis les premières excursions commencent. Nous rejoignons le bateau le soir, pour naviguer la nuit entre les différentes iles.  Santa cruz, Floreana, Espagnola, Santa fe, Batra, Genovesa, Barrigton et Santiago et Santa cruz

Chaque ile à ses spécificités, même si on peut y voir plusieurs espèces d'animaux. Chaque jour des sorties sur terre sont prévues, et des séances de snorkelling sur la côte depuis la plage ou à bord de zodiacs plus au large. C’est parfois un peu difficile, nous avons eu de sacrées vagues:  attention nageur expérimenté, et déconseillé aux enfants.

Le matériel de snorkelling est sur le bateau, mais assez vétuste et pas toutes les tailles et moyennant paiement supplémentaire.

Notre guide, Omar, a été d'une grande qualité, tant par ses connaissances, qu’il a su nous transmettre avec beaucoup de patience et de passion, que par ses capacités à gérer le groupe international et très hétérogène. Vraiment très très bien ce jeune-homme. (Communication en anglais essentiellement, secondairement en espagnol)

Pour la vie sur le bateau, pas grand chose à redire: l'équipe très sympathique, très disponible. Les repas servis le plus souvent sous forme de buffet, bons et copieux, mais pas très varies. D'agréables surprises, comme un chocolat chaud à la cannelle servi au retour du snorkelling, ou l apparition d un saladier de pop corn...

Voila une croisière qui me laisse d excellents souvenirs, je ne regrette pas du tout le prix...

De plus j'ai découvert le paradis sur terre, sur ces îles, dont les mots ne peuvent transmettre l'ambiance et la beauté. C’est sans aucun doute un voyage à faire, on en revient tout chamboulé....

 

Repost 0
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 20:10

Me voila donc à Quito, que je vais parcourir pendant 2 jours...

Le choc est rude après mon Amazonie, la température oscille entre 2 et 16 degrés... Hesta frio...  

Je me familiarise avec l espagnol, c est pas gagné...

 

Ci joint quelques photos du centre ville historique de Quito, très riche en Eglise et différents monuments religieux...

La basilique gothique Del vota national est impressionnante. Remarquez les gargouilles typiques du pays!

P1050931

 

P1050927

 

  La Merced, l'interieur est magnifique, même quand on aime pas les églises...

P1050872 P1050879

 

 

 

 

 

 

Les rues sont très animées, les vendeurs sont installés un peu partout... On y trouve des fruits (même des fraises, c'est la première fois que je visite un pays ou l'on trouve en même temps des fraises, des mangues, des ananas et des abricots!

Les cireurs de chaussures font fureurs...

 

On peut même acheter des billets de loterie...

P1050890

 Et manger des glaces, comme s'il ne faisait pas assez froid.!!

P1050905

 

La ville est dans le creux d'une vallée très vallonée, on ne cesse de monter et de descendre... Les gens marchent doucement, car tout le monde a le souffle court dans la capitale la plus haute du monde...

P1050877 P1050921

 

En cas de détresse, on peut utiliser une des trois lignes de bus electrique qui sillone toute la ville.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis le haut de son pain de sucre, la vierge veille

P1050881

 

Bonne lecture, et à bientôt, après mon retour des fameuses Galapagos...

Repost 0
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 20:20

Certains en ont rêvé, moi cela m'attriste. Je quitte la Guyane pour la deuxième fois.

 

Que dire de ces quelques mois?

 

            - Une expérience professionnelle extraordinaire, qui notamment m'a fait découvrir une facette de ma profession que je ne connaissais pas (la gynécologie courante et la contraception). En espérant que la lignée stérilets soit prospère!

L'autonomie professionnelle, les échanges riches avec les autres professions de santé, en particulier avec les infirmières. On se complète tellement bien. Bravo les filles, bravo pour votre polyvalence, votre faculté d'adaptation, votre maitrise impressionnante des pansements, plus dingues (et dégueu) les uns que les autres!

 

             - La découverte d'une culture bien secrète, mais encore présente, de ces "évadés", ces marrons, en particulier les N'Dukas, qui peuplent Grand santi et ses environs... Un peuple fort et fier, un peuple beau, fait de femmes incroyables, et d'hommes si forts...

 

             - Des échanges, forts et riches au sein d'une communauté d'expatriés, dans un petit village, tout fraichement accessible par avion.

Un gavage de nature, de verdure, d'eau marron, mythique et magnifique...

 

Je ne dis pas adieu à la Guyane, car je sais qu'elle va me rappeler d'ici peu...

 

Merci à vous, femmes du fleuve de  toutes les cultures, de m'avoir fait confiance. Merci de m'avoir confié votre intimité, votre bébé et vos secrets.

Que souhaiter à ce peuple? Qu'il garde sa force et sa richesse culturelle, malgré la mondialisation, qui arrive à grands pas...

 

De mon coté, je pars lundi de Paramaribo (Surinam) pour Quito, via Aruba et Bogota.

Le 28/10 j'embarque sur "l'Angélique", pour 8 jours de croisières dans les iles Galápagos, puis 3 jours sur Isabella. Avec Anaïs nous nous rejoignons le 7/11/2010 à Quito...

 

Bises à tous, et Longue vie à la Guyane!

 

Repost 0
Published by lolo - dans Guyane 2010
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 13:08

Arriver en Guyane, c’est ouvrir les portes d’une bien belle aventure. A Grand-Santi, sur ce petit coin paumé du Maroni, les métropolitains ne sont pas venus par hasard. Tous ces jeunes gens, ont chacun un sacré passé des plus aventureux et un futur, qui sans aucun doute, ne sera pas celui de Mr tout le monde.

Une  petite dédicace, juste pour eux…

Alors que l’on fait connaissance, on réalise, que chacun ici se donne les moyens de réaliser ses rêves. Il y a Chloé et Olivier, qui ne sont toujours pas remis de leur tour du monde de 2 ans et demi à vélo,  et qui ne pensent qu’à repartir ;  Ravi et Nolwen, qui se laissent mener aux hasard de la vie, Loïc qui part à la découverte des requins aux 4 coins de la planète, Caro et Gaby, qui vont régulièrement faire des sessions survie de plusieurs semaines, tous seul dans la foret, Alex et son idée de crapahuter en solitaire les plus hautes montagnes du monde, Amparo, l’espagnole qui travaille ici et là, François qui a visité un nombre de pays incroyables, Max qui raconte ses transat à la voile, eux qui partent faire du cirque sur les routes au hasard, Laure et Fab qui ont des projets aussi fous et magnifiques, que le tour de l’Amérique du sud en roulotte à cheval en 2011… sans parler de tous ceux, qui aux premières vacances venues, sautent dans un avion, au hasard.

 Alors vous imaginez, ce que cela  peut donner ici au cœur de la jungle, ces jeunes lancés sur une pirogue, à la découverte du monde. Je savoure ces instants magiques ou l’on a l’impression de découvrir, une sensation incroyable d’être seuls au monde. Quand sur la Gonini, ce petit affluent surinamais du Grand Maroni, on plante la pirogue sur ces pierres sournoises qui attendent patiemment le piroguier non averti, je savoure le regard et l’extase de ces jeunes hommes, même pas trentenaires, qui, fous de liberté, se lancent sur les rapides. Maxime, apprenti takariste veille, il est devant, debout sur la pirogue, une perche à la main et un chapeau de paille, tout mouillé de devoir sauter à l’eau pour pousser ou tirer le bateau, il a les yeux qui pétillent. Fabien est au moteur,  il guette le passage et choisi son chemin, ses rastas enroulés sur la tête. Il a un sourire jusqu’aux oreilles (et moi au milieu, qui, tout en m’imprégnant de la nature,  les observe et les admire)… Un vol de toucans au dessus de la tête, les traces des caïmans, sur les berges constituées de magnifiques bancs de sable blanc, que la baisse de l’eau laisse apparaitre, c’est notre environnement, et il est impossible de retranscrire la magie qui s’échappe de cette grande forêt amazonienne…

Vous pouvez peut être nous imaginer, le soir, au bord du fleuve, autour d’un feu de camp, ou à la lueur des bougies, sous les yeux rouges attentifs des caïmans, en train d’écouter les épopées découvertes de tous ces doux voyageurs rêveurs…

Dans quelques jours je laisse la Guyane, encore une fois (mais pas pour très longtemps, c’est évident…), chacun va faire sa quête d’aventures pour les prochains mois, et j’espère, qu’on aura l’occasion de se recroiser quelque part dans ce monde, pour de nouveaux récits, à la Mike Horn…

Bon vent à tous ! superstickies

Repost 0
Published by lolo - dans Guyane 2010
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 16:05


Bon voilà, c’est fait, je viens de signer mon premier CDI  (contrat à durée indéterminée), avec qui me direz-vous ? Avec l’agence : « voyage à temps plein ». Je commence le 20 Octobre, environ.

Première étape : le départ de mon voyage à durée indéterminée va se faire depuis le Surinam, pays voisin de la Guyane. Je vais donc partir à la chasse aux visas, faire fonctionner la poste pour rapatrier tous mes colis à la maison « logistique », dans l’Ariège familiale.

 

Deuxième étape : les Galápagos si tout va bien : obtention du visa de départ, réservation du vol, de la croisière, et climat politique équatorial plus stable

galapgalapagosgalapa

 

Troisième étape : nanais, ma copinette, me rejoint en Equateur le 7 Novembre, pour 15 jours

equateur

 

Quatrième étape : Camillou et Marionette me rejoignent à Lima le 26 Novembre.

images

 

 

Ensuite ?? J’en sais rien, mais rien : retour à domicile ? Bolivie ? Chili ? Autre continent ? On verra où le vent me porte…

Pour le moment la logistique, c’est un peu compliqué : s’équiper pour les pays froids,  en achetant sur internet, et en comptant sur les bonnes âmes qui vont pouvoir m’amener tout ça, trouver la bonne assurance rapatriement depuis le fin fond de la Guyane, gérer la fin du boulot ici.. Heureusement, ma petite maman est au taquet ! Sans elle… je n'imagine même pas, merci maman !

Alors imaginez, comment depuis quelques jours je m’évade… ma tête est déjà partie vagabonder sur les hauteurs des Andes, dans les eaux bleues des îles mythiques du pacifique… Il me tarde de vous emmener le long de ces routes, bordées par les lamas, sur les sites historiques tels le Macchu Piccu, saluer les tortues géantes, nager avec les otaries…

 

Allez, dans 15 jours on est parti !!!

Voilà les quelques sites, qui m’aident à préparer tout ça…

- http://voyageforum.com/

- http://www.routard.com/

- http://www.abm.fr/

- http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/index.html  (ne pas trop trop lire non plus, sinon, on se fait peur !)

- www.partirou.com superstickies

 

 

Repost 0
Published by lolo - dans Guyane 2010
commenter cet article

Présentation

  • : Lolo à travers le monde
  • Lolo à travers le monde
  • : Pour vous raconter mes voyages, pour donner des nouvelles, ou pour aider ceux qui souhaitent partir. Je vous raconterai aussi ma vie de sage-femme N'hésitez pas a me laisser des commentaires et à me contacter
  • Contact

Recherche